Ce que vous devez savoir sur la tétine

De nombreux futurs parents se prĂ©parent Ă  l’arrivĂ©e du nouveau membre de la famille et profitent de l’autoroute de l’information que reprĂ©sente Internet pour en apprendre le plus possible en thĂ©orie, sachant que la tĂąche parentale sera beaucoup plus complexe qu’il n’y paraĂźt. Si vous ĂȘtes l’un d’eux et que vous avez des doutes sur le sujet controversĂ© de la tĂ©tine, voici quelques faits trĂšs utiles pour vous permettre de comprendre ses avantages ou ses inconvĂ©nients.

Et si vous ĂȘtes dĂ©jĂ  parent, et que votre bĂ©bĂ© utilise une tĂ©tine, pas de problĂšme, car cet article sera tout aussi important pour vous, car il vous aidera Ă  mieux comprendre l’attachement de votre enfant Ă  cet Ă©lĂ©ment, c’est pourquoi nous vous invitons Ă  poursuivre votre lecture.

Histoire de la tétine

En supposant que les pĂ©diatres recommandent l’utilisation de la sucette une fois l’allaitement correctement Ă©tabli, environ plusieurs semaines aprĂšs la naissance, de nombreux parents en achĂštent une pour leur enfant sans penser Ă  autre chose qu’Ă  calmer l’enfant.

C’est avec cette fonction que les premiĂšres sucettes de l’histoire de l’humanitĂ© ont Ă©tĂ© conçues. Bien qu’on ne sache pas exactement quand l’un d’entre eux a Ă©tĂ© utilisĂ© pour la premiĂšre fois, il existe des preuves qu’en Égypte, il Ă©tait donnĂ© Ă  de petites figures d’argile remplies de miel qu’elles suçaient. De mĂȘme, au XIXe siĂšcle, certaines familles de la classe infĂ©rieure donnaient aux bĂ©bĂ©s des sacs en tissu contenant du sucre ou de la bouillie de cĂ©rĂ©ales. Cependant, cette mĂ©thode Ă©tait peu hygiĂ©nique et dangereuse, de nombreux bĂ©bĂ©s sont morts Ă©touffĂ©s par le sac et d’autres ont souffert d’une dĂ©composition prĂ©coce.

Plus tard, vers 1900, un modĂšle trĂšs similaire Ă  celui utilisĂ© aujourd’hui a Ă©tĂ© brevetĂ© aux États-Unis, mais le mamelon Ă©tait fait de matĂ©riaux toxiques et primitifs, avec une duretĂ© dĂ©sagrĂ©able pour les enfants. Cependant, cette conception a Ă©tĂ© utilisĂ©e pendant prĂšs de 50 ans.

C’est en 1949 que deux mĂ©decins allemands ont conçu une tĂ©tine ergonomique, avec une tĂ©tine plus naturelle et adaptĂ©e Ă  la forme de la mĂąchoire. Ces mĂ©decins Ă©taient Wilhelm Balters et Adolf MĂŒller, le premier orthodontiste et le second dentiste. C’est avec leur connaissance qu’ils ont conçu une tĂ©tine qui ressemblait Ă  la forme du mamelon maternel pour Ă©viter les malformations de la mĂąchoire.

Cette conception est toujours valable aujourd’hui, bien qu’elle ait Ă©tĂ© modifiĂ©e au niveau du matĂ©riau, en utilisant du latex et du silicone pour leurs propriĂ©tĂ©s inodores, moulables et souples.

Donner la tétine : oui ou non

Que la sucette soit mauvaise, qu’elle dĂ©forme les dents des enfants, mais qu’elle les garde calmes et sereins, sont les principales controverses que tout parent peut entendre lorsqu’il dĂ©cide d’acheter une sucette pour son bĂ©bĂ©.

Mais il est incontestable que chaque parent a le droit de dĂ©cider ce qui est le mieux pour son enfant ou ce qui fonctionne le mieux pour faire face Ă  certaines situations. Il peut arriver que votre bĂ©bĂ© soit paisible et se calme rapidement rien qu’en le tenant. Dans ce cas, vous pouvez mĂȘme lui offrir une sucette et il peut mĂȘme la rejeter aprĂšs l’avoir un peu utilisĂ©e.

D’autre part, il y a les bĂ©bĂ©s les plus agitĂ©s, qui pleurent constamment sans raison apparente, ou qui semblent s’ennuyer rapidement, peu importe le nombre de jouets ou de solutions de rechange que vous leur donnez. Pour ces petits, appelĂ©s bĂ©bĂ©s « trĂšs demandĂ©s », une tĂ©tine peut ĂȘtre le facteur de paix qui vous aidera Ă  contrĂŽler vos Ă©motions et Ă  obtenir le calme dont ils ont besoin.

Ce dont certains spĂ©cialistes sont de plus en plus sĂ»rs, c’est que l’utilisation de la meilleure sucette peut rĂ©duire considĂ©rablement le risque de mort subite chez les nourrissons, car grĂące Ă  l’instinct de succion au repos, le bĂ©bĂ© maintient un rythme de respiration rĂ©gulier.

ÉlĂ©ments Ă  prendre en considĂ©ration

Nous devons prĂ©ciser que l’option d’offrir une sucette au bĂ©bĂ© sera envisagĂ©e une fois que l’enfant aura satisfait sa faim ou que les soins nĂ©cessaires pour lesquels il a pu pleurer auront Ă©tĂ© donnĂ©s : changement de couche, inconfort, chaleur ou froid, entre autres.

Sur ce point, de nombreux psychologues estiment que la sucette ne peut en aucun cas supplanter l’Ă©tablissement d’un attachement sĂ©curisant, car le bĂ©bĂ© demande et l’adulte rĂ©pond, il est donc important de garder l’Ă©quilibre et de ne pas proposer la sucette comme solution Ă  la premiĂšre plainte. Tout d’abord, essayez de comprendre les besoins du bĂ©bĂ©, et si aprĂšs l’avoir soignĂ©, il continue Ă  pleurer, il peut ĂȘtre utile de lui proposer la tĂ©tine pour le calmer.

Intelligence Ă©motionnelle

Les psychologues pour enfants pensent que la phase orale du bĂ©bĂ© est la clĂ© de son dĂ©veloppement cognitif, cette Ă©tape oĂč ils veulent tout mettre dans leur bouche est fondamentale pour connaĂźtre les textures, les goĂ»ts, dĂ©velopper la coordination Ɠil-bouche.

L’utilisation de la sucette dans cette phase est positive car, peu Ă  peu, l’enfant parviendra Ă  coordonner le mouvement de prise de cet Ă©lĂ©ment et de mise en bouche. Cette relation de cause Ă  effet, bien qu’elle semble simple, constitue un jalon d’Ă©volution dans le dĂ©veloppement du nourrisson.

Il est Ă©galement important de noter que l’utilisation de la tĂ©tine ne peut ĂȘtre excessive, car elle pourrait interfĂ©rer avec le dĂ©veloppement de la parole de l’enfant, l’empĂȘchant d’avoir la capacitĂ© de babiller librement sans entrave.

Le délai de retrait

Une fois que le bĂ©bĂ© a dĂ©veloppĂ© un attachement Ă  la sucette, de nombreux parents se demandent quel est le meilleur moment pour l’enlever. MalgrĂ© les conceptions ergonomiques, de nombreux dentistes pĂ©diatriques ne recommandent pas de prolonger l’utilisation de la sucette au-delĂ  de l’Ăąge de 3 ou 4 ans.

À ce stade, l’enfant aura dĂ©veloppĂ© davantage son intelligence Ă©motionnelle et une nĂ©gociation peut ĂȘtre conclue avec lui pour lui retirer progressivement l’utilisation de la sucette. Elle ne peut jamais ĂȘtre faite de maniĂšre abrupte, car elle pourrait gĂ©nĂ©rer des situations de manque de contrĂŽle, de stress et beaucoup d’insĂ©curitĂ© chez l’enfant, surtout si l’utilisation est indispensable pour dormir.

De nombreuses mĂšres et pĂ©diatres affirment qu’il est plus facile d’enlever la tĂ©tine avant 18 mois car l’enfant peut ĂȘtre distrait par un substitut ou les soignants peuvent Ă©tablir une autre routine de sommeil, si nĂ©cessaire.

En toute circonstance, respecter le dĂ©veloppement Ă©motionnel de l’enfant et l’accompagner patiemment pendant ce processus sont les clĂ©s de la rĂ©ussite.

Avatar

Laurence

Revenir en haut de page