Ce que vous devez savoir sur la dĂ©glutition atypique de l’enfance

Beaucoup de gens trouvent trĂšs mignon qu’un bĂ©bĂ© utilise une sucette, dorme au biberon ou suce son pouce, comme il le faisait dans le ventre de sa mĂšre. Oui, c’est vrai, ils ont l’air trĂšs mignons et doux. Cependant, la prolongation de ces pratiques pendant une longue pĂ©riode peut gĂ©nĂ©rer certains problĂšmes buccaux chez le petit et mĂȘme affecter les fonctions naturelles, l’une des plus courantes Ă©tant la dĂ©glutition atypique du nourrisson.

Qu’est-ce que c’est ?

La dĂ©glutition atypique est un trouble trĂšs courant chez les enfants qui se produit lorsqu’une mauvaise position de la langue est adoptĂ©e lors de la dĂ©glutition et peut entraĂźner une dĂ©glutition inefficace, affectant le dĂ©veloppement des dents, la parole et mĂȘme l’esthĂ©tique de l’enfant.

Lorsque l’alimentation complĂ©mentaire est mise en place et que les premiers solides sont incorporĂ©s dans le rĂ©gime du bĂ©bĂ©, la dĂ©glutition peut ĂȘtre altĂ©rĂ©e. Certains spĂ©cialistes pensent que les principaux facteurs de cette affection sont l’utilisation de la tĂ©tine, la succion du pouce et du biberon, ainsi que le fait de se ronger les ongles ou de suivre un rĂ©gime alimentaire trop doux.

Lors d’une dĂ©glutition atypique, la langue est placĂ©e derriĂšre les dents de devant, ce qui produit une pression lors de l’ingestion d’aliments, alors que la langue est normalement placĂ©e sur le palais pendant la dĂ©glutition.

Ce trouble produit les signes suivants chez l’enfant :

  • Morsure ouverte antĂ©rieure symĂ©trique.
  • Une « dent de lapin » dont les dents supĂ©rieures dĂ©passent excessivement.
  • LĂšvre supĂ©rieure sans force, et excĂšs de celle-ci dans la lĂšvre infĂ©rieure.
  • Les bruits de dĂ©glutition.
  • ProblĂšmes de phonĂ©tique.
  • DĂ©versement d’aliments aprĂšs avalanche

Autres facteurs de risque

Les malformations faciales, les facteurs hĂ©rĂ©ditaires et les pathologies chroniques telles que l’amygdalite sont d’autres causes qui ont Ă©tĂ© identifiĂ©es dans les cas de dĂ©glutition atypique infantile. Les habitudes orales dĂ©jĂ  mentionnĂ©es ont Ă©galement Ă©tĂ© dĂ©terminĂ©es comme la principale raison pour laquelle les bĂ©bĂ©s prĂ©sentent ce problĂšme, qui peut sembler normal Ă  de nombreux parents, mais qui, Ă  long terme, va gĂ©nĂ©rer des problĂšmes dans le dĂ©veloppement normal de l’enfant, affectant principalement son estime de soi.

Pour cette raison, il est important que le dĂ©pistage soit effectuĂ© dĂšs le plus jeune Ăąge, il est donc conseillĂ© de maintenir des visites rĂ©guliĂšres chez le pĂ©diatre qui est le spĂ©cialiste ayant la prĂ©paration nĂ©cessaire pour reconnaĂźtre ces conditions. De mĂȘme, aprĂšs l’apparition des premiĂšres dents du bĂ©bĂ©, il faut commencer les examens dentaires pour vĂ©rifier que tout le processus de dentition se dĂ©roule normalement.

Comment éviter une déglutition atypique

Les pĂ©diatres et les spĂ©cialistes assurent que la meilleure façon d’Ă©viter tout trouble oral chez l’enfant est de stimuler l’allaitement maternel prolongĂ©, car l’utilisation excessive de biberons et de suces affecte le dĂ©veloppement de la mĂąchoire du bĂ©bĂ©, alors que l’allaitement maternel le favorise.

Dans le cas de l’allaitement mixte et de l’utilisation du biberon, vous devez veiller Ă  acquĂ©rir des tĂ©tines adaptĂ©es Ă  l’Ăąge de votre bĂ©bĂ©, qui ont un design ergonomique et Ă  cesser de les utiliser avant l’Ăąge de deux ans. Les mĂȘmes conseils s’appliquent aux meilleures tĂ©tines, car il est reconnu que ces instruments sont trĂšs utiles comme sucettes pour les bĂ©bĂ©s trĂšs demandĂ©s.

D’autre part, intĂ©grer correctement les solides dans l’alimentation du bĂ©bĂ© est un moyen naturel d’Ă©viter une dĂ©glutition atypique, car grĂące aux diffĂ©rentes textures et densitĂ©s des aliments, le bĂ©bĂ© dĂ©veloppera la force des muscles du visage et des mĂąchoires pour faire une dĂ©glutition correcte, en gardant la langue dans la bonne position.

Ces derniĂšres annĂ©es, une relation positive a Ă©tĂ© Ă©tablie entre la mĂ©thode de sevrage par le bĂ©bĂ©, qui consiste Ă  introduire une alimentation complĂ©mentaire pour les bĂ©bĂ©s, et la dĂ©glutition correcte. En effet, cette technique, avec le mouvement masticatoire que les bĂ©bĂ©s apprennent, favorise une forme Ă©quilibrĂ©e de la bouche, avec un dĂ©veloppement adĂ©quat tout au long, jusqu’au palais. De mĂȘme, la motricitĂ© orofaciale est dĂ©veloppĂ©e, ce qui rĂ©duit les cas de respiration orale, de bave et de dĂ©glutition atypique.

RĂ©solution rapide

Si votre enfant prĂ©sente l’un des symptĂŽmes et a Ă©tĂ© exposĂ© aux facteurs de risque susmentionnĂ©s, la meilleure chose Ă  faire est de consulter un spĂ©cialiste. La premiĂšre option est d’emmener votre enfant chez un dentiste pĂ©diatrique, soit de votre propre initiative, soit sur recommandation de votre mĂ©decin de confiance, qui sera chargĂ© d’Ă©tablir un diagnostic complet de l’Ă©tat de votre enfant, de commencer le traitement pour corriger les problĂšmes anatomiques par l’orthodontie et, en mĂȘme temps, de vous adresser Ă  un orthophoniste.

Des annĂ©es d’Ă©tudes sur cette affection ont permis de dĂ©terminer que le travail associĂ© de l’orthodontiste et de l’orthophoniste permet de corriger l’anatomie et de normaliser les fonctions buccales altĂ©rĂ©es par cette dĂ©formation, comme la respiration et la dĂ©glutition normales.

Principaux traitements

Le traitement appliquĂ© Ă  la dĂ©glutition atypique vise Ă  rĂ©tablir l’Ă©quilibre du visage et de la bouche, Ă  corriger les fonctions de dĂ©glutition et Ă  Ă©tablir des habitudes de mastication et de respiration correctes. Le plus recommandĂ© est de commencer ce traitement dĂšs l’Ăąge de 4 ou 5 ans.

Dans de nombreuses cliniques dentaires, les spĂ©cialistes Ă©tablissent le diagnostic en identifiant les causes rĂ©elles de l’affection chez l’enfant et, Ă  partir de lĂ , Ă©laborent un traitement stratĂ©gique en collaboration avec l’orthophoniste pour obtenir des rĂ©sultats durables.

GrĂące Ă  la thĂ©rapie myofonctionnelle, une sĂ©rie d’exercices musculaires sont enseignĂ©s Ă  l’enfant pour Ă©liminer les schĂ©mas de dĂ©glutition atypiques et en dĂ©velopper de nouveaux. De cette façon, l’enfant est Ă©duquĂ© Ă  la bonne dĂ©glutition et les muscles faciaux sont alignĂ©s.

Une fois ce traitement terminé, les muscles de la langue, des lÚvres et des joues seront réhabilités, puis un traitement orthodontique commencera, avec pour objectif de refermer la morsure ouverte.

Pour ce faire, l’orthodontiste positionne un arc lingual infĂ©rieur avec une grille afin que l’enfant maintienne la position correcte de la langue lors de la dĂ©glutition. Cela empĂȘche la langue de se dĂ©placer vers le palais.

Soutien inconditionnel

En temps utile, les spĂ©cialistes soulignent que toutes les personnes proches de l’enfant, comme les parents, les membres de la famille et les enseignants, reçoivent des conseils pour aider en permanence l’enfant Ă  pratiquer la respiration nasale et Ă  renforcer ses bonnes habitudes de dĂ©glutition, ainsi que pour maintenir un renforcement positif constant tout au long du processus. De cette maniĂšre, la progression du traitement est renforcĂ©e et la rĂ©pĂ©tition des mauvaises habitudes est Ă©vitĂ©e, ce qui arrive trĂšs souvent lorsque l’enfant ne dispose pas d’un rĂ©seau de soutien Ă©troit.

Avatar

Laurence

Revenir en haut de page