La vie de famille et le temps passé avec les enfants : un aspect qui pourrait changer leur vie

Il est bien connu que personne ne peut s’occuper d’un bĂ©bĂ© aussi bien que de sa mĂšre, puisque c’est avec elle que le nourrisson entretient un lien particulier qui lui permet de dĂ©terminer certains aspects de sa vie et de ses besoins.

Cependant, de nombreuses mĂšres doivent aujourd’hui aller travailler pour avoir un revenu stable ou parce qu’elles ont une carriĂšre professionnelle exigeante, et doivent donc laisser leurs enfants chez un parent ou dans une garderie.

Certaines Ă©tudes indiquent que cette situation peut avoir une incidence directe sur le dĂ©veloppement de l’enfant, car on estime qu’il est indispensable que la mĂšre s’occupe de lui pendant les trois premiĂšres annĂ©es de sa vie.

Des Ă©tudes ont Ă©galement montrĂ© que la prĂ©sence continue du pĂšre peut aider l’enfant Ă  devenir plus confiant et Ă  tisser des liens.

Le divorce des enfants et de leurs parents

Beaucoup de gens pensent et argumentent sur le fait que le divorce des parents n’a rien Ă  voir avec les enfants. Cependant, ce fait peut ĂȘtre rĂ©futĂ© par les nombreux et frĂ©quents cas oĂč les enfants se sentent souvent abandonnĂ©s et commencent Ă  se retirer pour compenser la perte d’un parent.

En outre, cela peut conduire la mĂšre Ă  devoir quitter le bĂ©bĂ© et Ă  trouver un emploi, ce qui multiplie le sentiment d’abandon.

Contrairement Ă  la croyance populaire, les enfants ont tendance Ă  ĂȘtre assez fragiles en ce qui concerne la famille, de sorte que le fait de se retrouver sans l’une des principales figures parentales peut crĂ©er un dĂ©sĂ©quilibre important dans leur dĂ©veloppement.

Maman professionnelle

Aujourd’hui, beaucoup de femmes font de gros efforts dans leur carriĂšre, alors elles essaient de trouver un Ă©quilibre entre la maternitĂ© et le travail. Ce facteur a pour consĂ©quence que les enfants doivent aller Ă  la garderie Ă  un Ăąge prĂ©coce ou qu’ils ont une longue liste de baby-sitters pour s’occuper d’eux pendant la journĂ©e.

Bien que cela soit dĂ©jĂ  courant pour beaucoup, le dĂ©veloppement normal d’un enfant peut ĂȘtre sĂ©rieusement affectĂ©, en particulier dans le domaine Ă©motionnel. Le dĂ©veloppement de liens affectifs avec son entourage peut ĂȘtre affectĂ© par le sentiment d’ĂȘtre abandonnĂ© par les personnes qui devraient ĂȘtre lĂ  pour lui le plus souvent, Ă  commencer par sa mĂšre.

Ce n’est pas Ă  cause d’un aspect sexiste qui veut empĂȘcher les femmes de rĂ©ussir, au contraire, c’est pour avertir les mĂšres que pour avoir des enfants heureux il faut leur consacrer un temps de qualitĂ©. Ainsi, malgrĂ© la fatigue aprĂšs une journĂ©e de travail, la mĂšre devrait arriver et partager un moment de qualitĂ© avec son bĂ©bĂ© afin que celui-ci se sente soignĂ© et aimĂ© par la mĂšre ; il en va de mĂȘme pour le pĂšre.

Présence physique et émotionnelle

Pour en revenir Ă  ce qui prĂ©cĂšde, nous affirmons que la prĂ©sence de la mĂšre est importante dans les sphĂšres physique et Ă©motionnelle, car il ne vaut pas la peine de n’avoir qu’une prĂ©sence physique.

En termes de prĂ©sence Ă©motionnelle, nous faisons rĂ©fĂ©rence au fait d’ĂȘtre avec les sens et l’esprit au bon endroit, puisque le rythme de la vie invite les ĂȘtres humains Ă  accomplir plus d’une tĂąche Ă  la fois, Ă©tant trĂšs courant de trouver une mĂšre promenant son enfant dans une poussette et parlant au tĂ©lĂ©phone en mĂȘme temps. Cette action montre qu’il est possible d’ĂȘtre physiquement prĂ©sent sans prĂ©sence Ă©motionnelle.

En outre, il est important de veiller aux besoins des enfants afin qu’ils soient le plus heureux possible.

Avantages de rester à la maison avec votre bébé

Les rĂ©sultats de deux Ă©tudes publiĂ©es en 2003 aux États-Unis indiquent que les enfants qui passent la journĂ©e dans une garderie prĂ©sentent des signes de stress et d’agressivitĂ© plus importants que ceux qui restent Ă  la maison. Ces rĂ©sultats sont alarmants, si l’on tient compte du fait que la plupart des parents utilisent les services de garde d’enfants.

Cependant, d’autres Ă©tudes rĂ©futent ces conclusions, concluant que c’est la qualitĂ© des soins qui importe, et non les soins eux-mĂȘmes. Bien que personne ne puisse remplacer la mĂšre, le fait d’avoir une nounou, une assistante maternelle, un membre de la famille ou un autre aidant peut ĂȘtre positif si vous pouvez donner Ă  votre bĂ©bĂ© toute la stimulation et l’affection dont il a besoin Ă  chaque Ă©tape de sa vie.

NĂ©anmoins, le fait de vous garder Ă  la maison peut apporter des avantages importants, tant pour l’enfant que pour vous, qui sont

  • Diminution de l’anxiĂ©tĂ© de sĂ©paration. Les bĂ©bĂ©s se sentent souvent anxieux lorsqu’ils sont sĂ©parĂ©s de leur mĂšre pendant de longues pĂ©riodes, ce qui peut leur causer du stress. Cependant, les mĂšres souffrent Ă©galement de cette maladie, et rester Ă  la maison avec votre enfant vous aidera Ă  l’Ă©viter.
  • Des soins constants et immuables. Le fait d’ĂȘtre celui qui reste avec votre petit contribuera Ă  garantir qu’il sera constamment pris en charge et qu’il n’y aura pas de surprises dues Ă  un changement de personne ou de lieu. Vous superviserez Ă©galement tous les soins et vous pourrez crĂ©er un environnement dĂ©tendu, aimant et stimulant.
  • Des moments uniques. Être avec votre bĂ©bĂ© en permanence vous permettra d’ĂȘtre prĂ©sente dans ces moments d’Ă©motion que chaque mĂšre veut garder en mĂ©moire comme son premier mot, ses premiers pas, entre autres premiĂšres fois qui feront que tous les efforts en valent la peine.
  • Je fais des Ă©conomies. Vous pouvez Ă©conomiser un peu d’argent en Ă©vitant de payer une baby-sitter ou une garderie. Certains couples trouvent qu’il est beaucoup moins cher pour l’un des parents de rester Ă  la maison.
  • RĂ©duction du stress. De nombreux parents essaient souvent de concilier travail et famille sans succĂšs, aussi acceptent-ils que l’un d’eux reste Ă  la maison avec le bĂ©bĂ©. Cette mĂ©thode permet de rĂ©duire le stress au sein du foyer, puisque vous pourrez tous deux remplir vos obligations et mener plus facilement la vie familiale.

Fixer des priorités

En gĂ©nĂ©ral, lorsque vous aurez un bĂ©bĂ©, vous devrez commencer Ă  Ă©tablir des prioritĂ©s, car vous ne pouvez pas tout avoir. Il est prĂ©fĂ©rable de dĂ©cider de ce qui vous rend le plus heureux, surtout si vous bĂ©nĂ©ficiez d’un soutien suffisant pour que votre choix n’affecte pas indistinctement votre niveau de vie et que vous puissiez donner Ă  votre bĂ©bĂ© l’amour, les soins et la sĂ©curitĂ© Ă©motionnelle dont il a besoin pour ĂȘtre un enfant heureux.

Avatar

Laurence

Revenir en haut de page