App Chatterbaby, un moyen de communiquer avec votre enfant si vous ĂȘtes malentendant

L’une des principales caractĂ©ristiques des bĂ©bĂ©s est que leur seul moyen de communication est de pleurer, au moins pendant les premiers mois de leur vie. C’est pourquoi il est si nĂ©cessaire d’apprendre Ă  prĂȘter attention Ă  la façon dont les enfants pleurent et Ă  la signification de chaque cri ou gĂ©missement.

Cependant, certains parents ont souvent des limites qui ne leur permettent pas de comprendre ce dont leur enfant a besoin lorsqu’il commence Ă  pleurer, vous devez donc disposer d’outils externes qui favorisent cette comprĂ©hension. C’est le cas des nouveaux parents ou des personnes malentendantes.

L’un des outils permettant de dĂ©finir les pleurs de bĂ©bĂ© qui a surpris les experts dans ce domaine est l’application Chatterbaby, qui a la capacitĂ© de distinguer 3 types de pleurs de bĂ©bĂ© : la douleur, la faim et l’irritation, ce qui encourage les parents Ă  agir en consĂ©quence.

Son principal objectif est d’aider les parents malentendants Ă  savoir quand leur bĂ©bĂ© pleure et pourquoi il pleure, ce qui permet de le soigner sans dĂ©lai.

Bébé qui pleure

Lorsque l’on s’occupe d’un bĂ©bĂ©, il est nĂ©cessaire de pouvoir entendre les pleurs du bĂ©bĂ©, car ne pas le faire constitue un risque pour la santĂ© du nourrisson, puisqu’il ne sera pas possible de dĂ©tecter si l’enfant a un problĂšme qui nĂ©cessite une attention immĂ©diate.

C’est pourquoi le fait d’ĂȘtre un parent sourd ou malentendant peut mettre la vie du bĂ©bĂ© en danger. Certes, il existe des occasions oĂč les enfants veulent simplement qu’on leur prĂȘte attention ou qu’on les tienne, mais il peut aussi y avoir d’autres raisons, comme la maladie ou le besoin de changer de couche.

À cet Ă©gard, il existe des Ă©quipes de surveillance des bĂ©bĂ©s qui peuvent aider ces parents Ă  garder un Ɠil sur leurs enfants. Elles prĂ©sentent toutefois certaines limites puisqu’elles ne permettent pas de distinguer les cas oĂč l’enfant pleure ou ceux oĂč il fait simplement du bruit Ă  haute voix.

C’est pourquoi des scientifiques de l’universitĂ© de Californie, Ă  Los Angeles, ont mis au point l’application Chatterbaby, qui non seulement empĂȘche les parents malentendants de pleurer, mais vous donne aussi des informations pertinentes sur les raisons qui ont dĂ©clenchĂ© une telle rĂ©action.

Des cris similaires

Professeur adjoint de psychiatrie et de sciences du comportement Ă  la facultĂ© de mĂ©decine de l’UCLA, Ariana Anderson a Ă©tĂ© la promotrice de l’idĂ©e centrale qui a donnĂ© vie Ă  l’application, puisqu’elle a remarquĂ© que son troisiĂšme enfant pleurait de la mĂȘme maniĂšre que ses frĂšres et sƓurs plus ĂągĂ©s. Son instinct maternel et son expĂ©rience antĂ©rieure avec les deux autres l’aideront Ă  comprendre bien mieux ce que signifient les pleurs de son petit.

Cela se passait mĂȘme quand je ne voyais pas le bĂ©bĂ©, et je pouvais le comprendre rien qu’en l’Ă©coutant. Cela a conduit Ă  la dĂ©cision d’utiliser l’intelligence artificielle avec l’aide d’un algorithme formĂ© pour pouvoir imiter l’audition de la mĂšre ou du pĂšre et indiquer la raison des pleurs.

Application Chatterbaby

Cette application est disponible en téléchargement gratuit sur chatterbaby.org, étant un outil que tout parent peut avoir.

Au cours de son développement, des échantillons audio de plus de 2 000 pleurs de bébés ont été utilisés, et différents algorithmes ont été conçus et testés pour traduire ces pleurs en trois catégories principales : douleur, faim et irritation.

Ainsi, tout parent peut l’utiliser pour dĂ©finir les pleurs de son enfant grĂące Ă  l’intelligence artificielle, ce qui permet d’Ă©viter que des problĂšmes plus graves ne surviennent parce qu’il ne sait pas ce qui ne va pas chez l’enfant.

Spécifications de la demande

Les systĂšmes d’exploitation iOS et Android peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour cette application, ce qui la rend polyvalente. De plus, cela permet de promouvoir l’installation sur les appareils mobiles, ce qui permet d’avoir cet outil Ă  portĂ©e de main et facile Ă  utiliser sans dĂ©lai.

Utilisations de l’application

Si sa fonction principale est d’aider les parents sourds, cette application peut Ă©galement ĂȘtre un moyen d’aider les nouveaux parents qui ne sont pas encore capables de comprendre leur bĂ©bĂ© et ce qu’ils veulent communiquer avec leurs pleurs.

De mĂȘme, elle permet aux mĂšres souffrant de dĂ©pression post-partum d’avoir plus de contrĂŽle sur l’Ă©tat rĂ©el de leurs enfants, car les parents qui souffrent de ce trouble ont souvent du mal Ă  dĂ©finir les raisons qui poussent leurs bĂ©bĂ©s Ă  pleurer, ce qui les frustre et les empĂȘche d’ĂȘtre un bon soutien pour leurs enfants en cas de besoin.

MalgrĂ© cela, nous devons prĂ©ciser que le bĂ©bĂ© est celui qui bĂ©nĂ©ficie le plus de l’utilisation de cette application, car plus la rĂ©ponse des parents Ă  leurs pleurs est rapide et efficace, meilleur sera le dĂ©veloppement de leur langage Ă  l’avenir, ainsi que l’Ă©volution de leur intelligence Ă©motionnelle, renforçant ainsi la relation d’attachement avec leurs soignants.

Autres prestations

En outre, le professeur Anderson indique que les informations stockĂ©es dans la base de donnĂ©es de l’application devraient permettre d’identifier divers schĂ©mas de dĂ©veloppement anormaux de l’enfant, comme ceux associĂ©s aux enfants souffrant de troubles du spectre autistique.

En effet, les recherches ont montrĂ© que les enfants Ă  risque d’autisme ont des habitudes de pleurs diffĂ©rentes, et c’est une façon possible de diagnostiquer ce type de maladie Ă  un stade prĂ©coce.

DĂ©veloppement de l’enfant

Ce n’est un secret pour personne que les enfants Ă  la naissance ne possĂšdent les pleurs que pour communiquer leurs besoins. Ils doivent donc ĂȘtre sous la garde permanente de leurs parents jusqu’Ă  ce qu’ils puissent se dĂ©fendre ou au moins dire ce qui leur fait mal, leur gĂȘne ou leur plaĂźt.

C’est pourquoi il n’est pas recommandĂ© d’emmener ces petits bĂ©bĂ©s dans des crĂšches, oĂč beaucoup de choses peuvent se passer sans qu’ils puissent dire ou faire quoi que ce soit.

Le mieux est que vous choisissiez de rester Ă  la maison avec votre enfant le plus longtemps possible et que, grĂące Ă  l’application Chatterbaby, vous puissiez Ă©tablir un systĂšme de dialogue avec votre bĂ©bĂ© qui vous permette de mieux vous occuper de lui.

Avatar

Laurence

Revenir en haut de page